Bretagne Anti Nuisibles, expert en dératisation et désinsectisation pour les entreprises de Rennes et ses environs

Rat brun (Rattus Norvegicus)

Apparence

Le pelage du surmulot ou rat d’égout est gris clair à foncé avec une queue moins importante que le corps. Il possède de petites oreilles avec une queue hirsute et pèse environ 300 grammes.

Lieu de vie

Il vit au sol et souvent dans des zones humides (égouts , vide sanitaire …). Plusieurs quartiers de Rennes, Vannes ou Nantes sont infestés par le surmulot ou le rat d’égout.

Capacités

L’environnement du surmulot ou du rat d’égout l’amène à se déplacer beaucoup, principalement quand il utilise les canalisations et les égouts. Sa longévité est d’environ 9 a 12 mois. Bon nageur, le surmulot ou rat d’égout a une mauvaise vue et ne distingue pas les couleurs. A contrario, il posséde un excellent odorat, toucher et audition. Il cause d’énormes dégâts en rongeant portes, boiseries, câbles électriques, canalisations… principalement dans les villes, comme Rennes, Vannes ou Saint Malo.

Prolifération

La femelle a 5 portées par an et environ 5 a 12 petits par portée. Le surmulot ou le rat d’égout est le rongeur le plus répandu sur le bassin rennais, ainsi que sur le département de l’Ille et Vilaine, mais aussi sur le Morbihan et la Loire Atlantique.

Habitudes alimentaires

Comme le rat noir, le rat brun est omnivore et carnivore, il consomme environ 30 grammes de nourriture par jour. Il doit toujours avoir un point d’eau à proximité car ses besoins en eau sont énormes. Il mange ce qu’il trouve autour de lui, de plus il est vecteur de maladies par l’intermédiaire de ses puces (typhus, peste…).

→ Articles de presse

« Un élève mordu par un rat dans une cour d'école » • Ouest-France • 08/11/2013

« Un élève de primaire a été mordu à la jambe par un rat, jeudi 7 novembre, dans la cour de son école primaire de Rennes, selon une information Ouest-France.
Au moment de la récréation, vers 11 heures, un groupe d’élèves de l’école primaire a remarqué un rat qui se promenait dans la cour de l’établissement, raconte Ouest-France. L’un des enfants, âgé de 8 ans, s’est approché. « Il a voulu le pousser avec son pied. Et il s’est fait mordre au mollet à travers son pantalon ». »

« Les rats envahissent de plus en plus les métropoles » • 20/10/2017

« Le nombre de rats dans les centres-villes s’est accru depuis quelques années. En cause, l’interdiction de certains raticides ou encore une nourriture plus accessible. Les rats pullulent dans les centres-villes des métropoles. Difficile d’avoir le chiffre exact du nombre de ces rongeurs sur le territoire, mais il est estimé à 1,5 voire deux par habitant dans les grandes villes. En France, le nombre d’interventions pour les combattre a augmenté de 41 % entre 2013 et 2015. »

« Rennes. L’agence bancaire déménage à cause des rats » • 27/09/2013

« Les rongeurs au-dessus des têtes. La cohabitation devient difficilement supportable. Depuis plusieurs mois, des rats ont élu domicile dans les plafonds de la BNP du centre commercial du Gast à Maurepas. « On a utilisé plusieurs méthodes pour les chasser : produits, ultrasons… Rien n’y fait. Nos collaborateurs et nos clients sont vraiment incommodés », détaille Christian Desniac, directeur des agences Haute-Bretagne à la BNP Banque de Bretagne. En journée, les employés entendent les rongeurs qui courent au-dessus de leur tête. « Certaines plaques sont souillées par leurs excréments. C’est devenu invivable. Imaginez si une plaque tombe dans l’agence… », poursuit le directeur. La direction de la banque a décidé de fermer son agence. »

« Rennes. Des rats aperçus à la cantine de l'école Trégain » • 29/09/2015

« Les rongeurs ont été aperçus vendredi dans un local technique. Mardi matin, la maire de Rennes et deux adjoints se sont rendus sur place, pour rassurer parents et personnels. A l’école Trégain, dans le quartier de Maurepas, à Rennes, tous les parents d’élèves ont reçu une note, à la sortie de l’école, via le carnet de correspondance. Mais dès ce mardi matin, la maire, Nathalie, Appéré, s’est rendu sur place avec deux de ses adjoints. Dans un local technique. En cause, des rats qui ont été aperçus vendredi dernier dans un local technique servant de stockage, au niveau du restaurant scolaire.  « Dès que nous avons appris la nouvelle, des mesures ont été prises immédiatement pour endiguer la prolifération des rats », indique Lénaïc Briéro, l’adjointe à l’éducation. »